Retour à la page précédente
Retour à la page d'accueil
Nous contacter
Nos pages Facebook 

Notre critique de Destin

DestinIl est des rencontres improbables et qui pourtant changent votre Destin.
Un soir, en rentrant du travail, Dominique trouve Anna dans son appartement.
Dominique (Marie-Noëlle Hébrant), c’est la femme mûre, sûre d’elle-même, qui a réussi sa vie.
Anna (Camille Dawlat), c’est la femme enfant, l’inconnue, l’inattendue, un feu follet vibrant qui surprend, dérange, questionne sans jamais se dévoiler.
Sur le qui-vive, Dominique cherche à comprendre les raisons de la présence d’Anna.  Entre intérêt et irritation, un dialogue s’instaure entre elles.  Cette dernière évite habilement les réponses, ne révèle rien, mais fait apparaître petit à petit des brèches dans l’armure en apparence si solide de l’aînée.
Enfance solitaire, manque d’affection de la part de son père, abandonnée par son mari, autant de blessures qui ont conduit, de manière inconsciente, Dominique au repli sur elle-même, dans une existence pourtant remplie et malgré un certain succès social.
Anna devient le révélateur des frustrations et des peurs de Dominique, elle la pousse à prendre conscience que dans ses veines coule encore un sang chaud et bouillonnant.  
Avec ce récit tendre, sensible et éminemment féminin, Fabrice Gardin nous renvoie comme un miroir nos égarements, nos lâchetés, nous rappelant que c’est à nous d’aller chercher ce que l’on attend et non de continuer à espérer qu’il nous tombe des nues sans faire d’effort.
Il bouscule allégrement (mais en douceur) notre besoin de paraître, d’être pour les autres qui parfois est tellement profond qu’il nous conduit à l’oubli total de notre personnalité faisant de nous des chiens fidèles, couchés devant la porte de leur maître.

Fabrice Gardin signe également la mise en scène de Destin.
Il place ses comédiennes sur un étroit plateau en pente, lieu instable où toutes les glissades (ou dérapages) semblent permises, endroit inconfortable et non identifiable, plongé dans une semi-pénombre, judicieusement mise en lumière par Félicien van Kriekinge.
Derrière cette apparente simplicité transparaissent beaucoup de recherche et de précision dans la gestuelle, les vêtements, les mouvements …

Derrière ce texte fort et prenant, derrière la scénographie et la mise en scène, il y a aussi et surtout l’interprétation des comédiennes.
Impeccables de bout en bout, le duo Marie-Noëlle Hébrant et Camille Dawlat insuffle vie et intensité aux personnages.
Lumineuse et d’une présence formidable, cette dernière vient de faire son entrée dans la liste des actrices prometteuses et dont il faudra suivre la carrière avec intérêt.

Destin est donc un spectacle coup de cœur, tant pour le texte que pour l’interprétation.  Mais c’est aussi et surtout une ode à la vie et à l’envie d’encore croire à ses rêves.

Muriel Hublet
Spectacle vu le 08-08-2015
Festival Royal de Théâtre de Spa
Print ou PDFPrint ou PDF
Présentation du spectacle :
Résumé :
Destintitre>« Destin », c’est la rencontre entre deux femmes. Dominique, une femme de 40 ans qui collectionne les signes de réussite sociale, de richesse et d’épanouissement personnel. Et Anna, une jeune femme qui a tout à apprendre de la vie.
L'affiche :
Texte et mise en scène : Fabrice Gardin
Avec Camille Dawlat et Marie-Noëlle Hébrant

Les prochaines représentations :
Centre Culturel des Riches-Claires

Et vous... Qu'en pensez-vous ?
4  Recommander Destin ?
L'avis de Carine
"Destin" de Fabrice Gardin : deux femmes, une rencontre, une mise à nu, la vacuité d'une existence disséquée avec subtilité et justesse. Un spectacle fort à voir absolument.
Lire en détail
Retour à la page précédente
Retour à la page d'accueil
Nous contacter
Retour en haut de la page