Retour à la page précédente
Retour à la page d'accueil
Nous contacter
Nos pages Facebook 

Celui qui se moque du crocodile, n’a pas traversé la rivière

Présentation du spectacle :
Celui qui se moque du crocodile, n’a pas traversé la rivière En 2003, deux hommes, François Ebouele et Guy Theunissen, se rencontrent. L’un est Camerounais, l’autre est Belge. Aujourd’hui, ils sont amis mais, pour en arriver là, il a fallu que chacun traverse la rivière, la vraie et celle que chacun avait dans la tête.
Ce chemin est le sujet du spectacle : une interrogation sur notre mémoire, celle qui nous est propre et celle qui est commune à l’Histoire qui a marqué nos pays, nos communautés d’appartenances. C’est le récit de nos larmes lors de la chute du mur de Berlin : larmes de joie pour Guy face aux hommes et femmes debout sur le mur, larmes amères pour François qui, pour la première fois, voit son père pleurer car, petit producteur de café, il sera ruiné par la chute des cours. C’est le récit des grandes et petites histoires qui nous ont traversées : la rencontre d’une femme dans les rues de Dakar, une dernière bière dans un aéroport, une visite au musée du Louvre, un voyage en taxi clando, …
Mais aussi Indépendance Tchatcha, la dette, Mitterrand, Sankara, le discours de Christiane Taubira, Lumumba, le but de Vanderelst à la Coupe du monde de Mexico.
Intervenants et précisions sur ce spectacle :
Interprétation : François Ebouele et Guy Theunissen
Une création de François Ebouele, Yaya Mbile Bitang et Guy Theunissen
Mise en scène : Yaya Mbile Bitang et Brigitte Baillieux
Direction artistique et rédaction du texte: Guy Theunissen
Commentaires, notes de production, extrait, etc :
Infos pratiques
mardi 17 et mercredi 18 juillet 2018 à 20h45
Dans la grange du château
Festival Bruxellons
Château du Karreveld
Avenue de la Hoese 3
1080 Molenbeek Saint-Jean
02/724.24.24
Agenda:12217 Spectacle:8334
Critique & Concours
Notre Critique
Celui qui se moque du crocodile, n’a pas traversé la rivière est une superbe bouffée d’optimisme qui nous montre de façon éclatante que tout est possible, que la vie ce n’est pas que tout blanc ou tout noir.
Lire la critique

Les prochaines représentations :
Festival Bruxellons

Et vous... Qu'en pensez-vous ?
27  Recommander Celui qui se moque du crocodile, n’a pas traversé la rivière ?
Retour à la page précédente
Retour à la page d'accueil
Nous contacter
Retour en haut de la page