Retour à la page précédente
Retour à la page d'accueil
Nous contacter
Nos pages Facebook 

Pineau des Charentes

Issu des cépages Folle Blanche, Colombard, Sémillon, Sauvignon, Montils, Merlot, Cabernet franc, Cabernet Sauvignon et Ugni blanc, le Pineau des Charentes bénéficie d’une AOC (Appellation d’Origine Contrôlée).
D’environ 17°, c’est un vin d’apéritif avant tout, à boire avec la sagesse qui honore les beaux produits et les beaux esprits.
Comme tout vin doux, il accompagnera également très bien les desserts et le foie gras.

Le pineau entre dans la catégorie des vins mutés.
Après le pressurage, les moûts de raisin obtenus sont mutés avec l’eau-de-vie de Cognac (titrant 60° minimum). Cet apport en Cognac d’un an d’âge minimum va interrompre le cycle de fermentation du moût.
Comment le déguster :
Plus frais que la cave, soit 8 à 10°C, voilà la température idéale que demande le Pineau des Charentes pour donner toute sa mesure.
Le plus pratique : mettez votre bouteille de Pineau au frigo, qui est généralement à 4°C, sortez-là quelques minutes avant de servir.
Le Pineau atteindra sa température idéale dans votre verre.
Servez dans un verre tulipe : il a l’avantage de concentrer les arômes et vous entraînera par le bout du nez dans un moment de pur plaisir, avant même d’y avoir posé vos lèvres.
La légende :
Il est une légende où l’on conte que le Pineau des Charentes est non seulement le fruit de la vigne mais aussi celui du hasard.
En 1589, alors qu’Henri IV accédait au trône de France, un vigneron charentais, au cours des vendanges, versa par mégarde du moût de raisin dans une barrique qui contenait de l’eau-de-vie de Cognac.
Il remisa alors ce fût dans le chai du domaine seigneurial.
Quelques années plus tard, lors d’une récolte abondante, la précieuse barrique lui devint nécessaire.
Il eut la surprise d’y découvrir un merveilleux breuvage, limpide, ensoleillé comme la terre des Charentes.
Le pineau blanc
Il vieillira 12 mois minimum en fûts de chêne, à compter du 1er Avril suivant la récolte.( 8 mois seulement pour le rosé)
Sa robe est vieil or, profonde et légèrement ambrée, son aspect est gras et ses larmes régulières et rapides.
Son nez est puissant, rond, avec des arômes de malaga, de figue, de noyaux, de vanille, de pruneaux,de pâte de coing.
Les dénominations "Vieux " et "Très Vieux ou Extra Vieux" sont obtenues après approbation de la Commission de Dégustation du Syndicat d'Appellation et correspondent à des temps de vieillissement beaucoup plus longs.
Vieux : 5 ans minimum en fûts de chêne.
Très Vieux ou Extra Vieux : 10 ans minimum en fûts de chêne.

Les informations et les photos proviennent pineau.fr
Retour à la page précédente
Retour à la page d'accueil
Nous contacter
Retour en haut de la page