Retour à la page précédente
Retour à la page d'accueil
Nous contacter
Nos pages Facebook 

Notre critique de Conversations avec ma mère

Conversations avec ma mèreUn vrai coup de cœur …
Une standing ovation !
Conversations avec ma mère nous offre un moment de pur bonheur théâtral.
Dans un huis clos sensible, tendre et plein d’humour, une mère et son fils vont se parler à cœur ouvert, oser se dire tout ce qu’ils ont tu par pudeur ou par crainte de savoir.
La pétillante octogénaire (impériale Jacqueline Bir), dotée d’un solide bon sens, n’a pas sa langue dans sa poche.
Empêtré dans ses déboires financiers et l’horizon bouché par la perte d’emploi récente, Jaime (formidable Alain Leempoel) se débat pour trouver des solutions, la première étant de vendre l’appartement de sa vieille maman.

Le spectacle, adapté du film de l’Argentin Santiago Carlos Oves, n’est que perles de tendresse et de sentiments. Malgré l’évocation (pertinente) des problèmes de notre société (crise économique, chômage, poids des apparences, etc.), ses mots sensibles sonnent juste et nous vont droit au cœur.
Dans un décor qui se transforme habilement, comme les deux faces d’une médaille, comme pour nous apprendre à percevoir autrement, derrière les soi-disant évidences, la mise en scène de Pietro Pizzuti, efficace et soignée, donne du rythme et insuffle finesse et subtilité (superbe final visuel) à une joute verbale faite de petits coups de griffes et de beaucoup d’humanité.
Texte, mise en scène et le remarquable jeu des comédiens font de Conversations avec ma mère une superbe leçon de vie, empreinte d’amour et de poésie, qui se classe d’emblée dans les musts de cette saison.

Muriel Hublet
Spectacle vu le 03-09-2014
Théâtre Le Public
Print ou PDFPrint ou PDF
Présentation du spectacle :
Résumé :
Conversations avec ma mèretitre>Jaime et sa mère vivent dans deux mondes différents, étrangers l'un à l'autre. Elle se débrouille toute seule dans un appartement prêté par son fils. Lui mène une vie confortable avec sa femme, ses enfants et sa belle-mère (que Mama ne peut pas supporter !) dans une belle villa.
L'affiche :
D’après le film argentin de Santiago Carlos Ovès
Avec Jacqueline Bir et Alain Leempoel
Mise en scène par Pietro Pizzuti

Les prochaines représentations :
Centre Culturel d'Auderghem

Et vous... Qu'en pensez-vous ?
36  Recommander Conversations avec ma mère ?
Retour à la page précédente
Retour à la page d'accueil
Nous contacter
Retour en haut de la page